Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'HISTOIRE POUR TOUS

Ecrire et faire aimer l'histoire

L’Histoire Pour Tous N°55 : Les Rois du Matabeleland en Afrique

Le Roi Mzilikazi (vers 1790-1868)

Lieutenant de Chaka, fondateur du Royaume Zoulou, Mzilikazi est le plus grand guerrier Bantou après son souverain. Il se révolte contre ce dernier en 1823 et quitte, avec son clan, celui des Kumalo, son territoire natal de la côte sud-est de l'Afrique pour se réfugier au nord.

Il traverse ainsi le Mozambique, puis se dirige à l'ouest vers le Transvaal, où il s'installe en 1826. Constamment confronté à des raids, Mzilikazi part à nouveau vers l'ouest et arrive dans l'actuel Botswana, avant de faire route vers le nord et d'atteindre, en 1837, l'actuelle Zambie.

Incapable de conquérir les Kololo qui vivent sur ce territoire, Mzilikazi poursuit sa migration. Il les conduit alors vers l'est, jusque dans le sud-ouest de l'actuel Zimbabwe, ses partisans dont les rangs, grossis en chemin par des membres issus de multiples ethnies, comptent désormais 15.000 à 20.000 personnes.

Après avoir parcouru ainsi plus de 800 kilomètres, il s'installe enfin définitivement et fonde vers 1840 le royaume des Ndebele, ou Matabele, dans lequel il réussit à fédérer les diverses tribus conquises autour d'une administration centralisée.

Mzilikazi instaure, de fait, un solide système militariste organisé autour de villes abritant des régiments. Il parvient ainsi à repousser les attaques des Boers (1847-1851) et à forcer le gouvernement du Transvaal à conclure la paix en 1852.

Mzilikazi se montre, en général, accueillant envers les voyageurs Européens, mais la découverte d'or dans son royaume en 1867 provoque un afflux d'Européens qu'il ne parvient à maîtriser et qui provoquera à terme la chute de son puissant royaume. À sa mort en 1868, son fils Lobengula lui succède.

2) Le Roi Lobengula Kumalo (vers 1845-1894)

Lobengula Kumalo, né vers 1845 règne sur le Matabeleland (dans l'ouest de l’actuel Zimbabwe) de 1870 à 1894 après la mort de son père, le roi Mzilikazi (vers 1790-1868).

Lobengula était un beau et puissant guerrier, qui était bien aimé de son peuple.

La vie sous Lobengula était moins stricte qu'elle ne l'avait été sous Mzilikazi. Le Matabeleland était un royaume riche en or, en diamant et d'autres minéraux très précieux ainsi que son sous-sol, ce qui attira la convoitise des Britanniques, des Boers et des Portugais. Après de longues approches diplomatiques, Lobengula accepte en février 1888 de passer un accord avec la reine Victoria.

En Octobre 1888, en échange d'armements, le roi concède des droits miniers sur les territoires du Matabeleland, au sud du fleuve Zambèze, signifiant sans le savoir l'annexion d'une partie de son royaume (195 000 km2). Ce traité est appelé, la Concession Rudd. Un an plus tard, la BSAC (British South Africa Company) de Cécil Rhodes reçoit une Charte Royale qui, pour une durée de 25 ans, lui donne l'autorisation exclusive d'exploiter les richesses minières(photo ci-dessous). Chaque mineur recevra 12 km2 de terres et 15 droits de prospection en récompense.

Plusieurs forts sont créés en route (Fort Victoria, Fort Charter, Fort Salisbury). Il est vite devenu évident que Lobengula avait été victime d'une fraude et que l'équipe de Cécil Rhodes décidée à annexer son territoire.

C'en est trop pour le roi Lobengula et la guerre éclate en octobre 1893. Les guerriers Matabélé subissent une défaite près de la rivière Shangani le 25 octobre 1893 (photo ci-dessous) et le fief (Kraal) Royal de Bulawayo est pris. Dès décembre 1893, il a été signalé que Lobengula fut très malade, et meurt de la variole le 22 ou 23 janvier 1894. Son décès a été gardé secret pendant plusieurs mois.

Le nom de Rhodésie est officialisé en mai 1895.

En Janvier 1896, les tribus des Matabele, Ndébélé et Shona se révoltent et assiègent plusieurs villes. Ceux ci récupèrent une partie de leurs terres et un certain degré d'autonomie après négociation avec Cécil Rhodes.

En Octobre 1897, les colons blancs se sont installés dans une grande partie du territoire connu comme la Rhodésie et reconnu en 1898 par le plusieurs villes. Ceux ci récupèrent une partie de leurs terres et un certain degré d'autonomie après négociation avec Cécil Rhodes. En Octobre 1897, les colons blancs se sont installés dans une grande partie du territoire connu comme la Rhodésie et reconnu en 1898 par le Royaume-Uni.

Le Matabeleland n'était plus.

La Rhodésie du Nord devient la Zambie en 1964 et la Rhodésie du Sud accède à l'indépendance en 1965 avant d'être rebaptisée Zimbabwe en avril 1980.

Sources ; Divers recherches Historiques sur Internet

Nîmes le samedi 12 décembre 2020

Cazorla Denis

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article